Astuces et conseils pour faire manger plus de légumes aux enfants (la manière discrète)

Faire manger des aliments plus sains aux enfants, notamment des légumes et des fruits, peut être une tâche écrasante. Heureusement, il existe des moyens d’amener les enfants à apprécier les légumes et les fruits sans avoir à les contraindre ou à les brusquer.

Comment faire manger plus de légumes et de fruits aux enfants

Vous avez peut-être remarqué que j’ai écrit « légumes et fruits » au lieu de « fruits et légumes ». J’ai fait cela pour souligner l’importance des légumes dans l’alimentation. Nous devons manger beaucoup de légumes et des quantités modérées de fruits pour être en bonne santé.

Beaucoup de gens les voient comme une seule catégorie et supposent que si nous mangeons des fruits, nous répondons aux besoins du corps. Malheureusement, ce n’est pas le cas. Donc, ces conseils aideront à encourager les enfants à manger plus de légumes (surtout) mais aussi plus de fruits si votre enfant n’aime pas les fruits.

En faire une habitude

L’un des meilleurs moyens de faire manger plus de légumes aux enfants est d’en faire une partie régulière de votre journée. Lorsque les fruits et légumes font partie de chaque repas, cela devient normal. Mes enfants considèrent les légumes comme faisant partie de leur repas plutôt qu’en plus de leur repas, donc ils s’attendent à voir beaucoup de légumes sur la table.

Montrer l’exemple est également une partie importante de l’enseignement aux enfants de saines habitudes alimentaires. Lorsque nous mangeons et apprécions des légumes et des fruits, nos enfants seront plus susceptibles d’essayer (et d’aimer) eux aussi.

Faire des fruits un régal

Pour certains enfants, la simple pensée de manger quelque chose de « sain » les fait fuir. Si c’est le cas de vos enfants, essayez d’abord avec des fruits. De nombreux enfants trouvent beaucoup plus facile d’apprécier les fruits que les légumes, alors commencez par là. Apprenez à vos enfants que même si les fruits sont sains, ce sont aussi des régals incroyables ! Essayez ces recettes pour amener les enfants à considérer les fruits comme des récompenses :

  • Popsicles à la noix de coco et à la mangue
  • Fruit séché avec scoby
  • Smoothie aux baies crémeuses
  Rencontre et séduire une femme timide : conseils pour réussir

Manger trop de fructose (même celui des fruits) n’est pas sain, donc ne vous enthousiasmez pas trop pour les fruits ! Mais en tant qu’introduction aux produits frais, les fruits peuvent être d’une grande aide. Vous pouvez aussi commencer à inclure des légumes dans des plats de fruits. De la courge en purée peut être ajoutée à des popsicles aux fruits, des légumes-feuilles peuvent être ajoutés à des smoothies, etc.

Être cohérent

Les enfants ne voudront peut-être pas essayer le céleri les 10 premières fois qu’on le sert, mais éventuellement, ils deviendront curieux et l’essaieront (surtout s’ils vous voient l’essayer). De plus, ils n’aimeront peut-être pas le céleri la première fois qu’ils l’essaieront, mais ils pourraient développer un goût pour celui-ci après l’avoir essayé à quelques reprises. Les goûts inhabituels peuvent parfois être interprétés à tort comme de mauvais goûts, alors encourager les enfants à réessayer les choses encore et encore peut aider.

Changer l’attitude

Dans notre famille, personne n’est autorisé à se plaindre de la nourriture. Ils peuvent ne pas aimer quelque chose et choisir de ne pas le manger, mais se plaindre n’est pas acceptable. La nourriture sert d’abord à se nourrir, ce qui est important à apprendre aux enfants, selon moi. De plus, se plaindre de la nourriture est à la fois impoli envers le cuisinier et témoigne d’une attitude fermée d’esprit.

Donc, dans notre famille, tout le monde est censé s’asseoir ensemble aux repas (même s’ils choisissent de ne pas manger) et avoir une attitude positive. Nous considérons ce moment comme une bonne occasion de nous connecter en famille et d’être conscients de ce que nous mangeons et comment nous le mangeons.

Faire participer les enfants à la cuisine

Lorsque les enfants participent à la préparation des repas, ils se sentent responsables et sont plus susceptibles d’essayer de nouveaux aliments. Mes enfants ont beaucoup appris en suivant ce cours et aident maintenant régulièrement en cuisine. Ils ont pris la responsabilité d’inclure tous les aliments sains dans les repas et collations et sont très ouverts à l’essai de nouvelles choses grâce à cela !

  Comment rendre une femme plus coquine au lit : les secrets

Voici quelques recettes faciles pour que les enfants cuisinent qui contiennent des légumes et des fruits :

  • Poulet à l’artichaut et aux épinards
  • Bateaux de courgettes farcies
  • Enveloppes de poulet aux noix de cajou et laitue
  • Sauté de bœuf et de chou
  • Soupe aux œufs
  • Kima pakistanais
  • Muffins à la cannelle et à la pomme avec de la farine de coco

Je dois admettre que j’étais un peu réticente à laisser les enfants entrer dans la cuisine, mais je suis tellement contente de l’avoir fait ! Ils sont de très bons cuisiniers et de bons mangeurs grâce à cela.

Apprendre aux enfants d’où vient la nourriture

Les enfants (et les adultes !) sont plus engagés avec ce qu’ils mangent s’ils savent d’où ça vient. Donc, apprendre à connaître vos légumes et partager ces connaissances avec les enfants est un excellent moyen de les intéresser. Vous pouvez le faire en explorant les fermes et marchés fermiers locaux ou en cultivant vous-même des légumes et des fruits.

selective focus photography of vegetable lot

Les cacher

Je veux que mes enfants sachent à quel point il est important de manger des légumes, mais parfois le moyen le plus simple d’introduire des légumes est de les cacher. Je ne mens pas sur les légumes cependant. Après que les enfants aient goûté le repas et l’aient apprécié, je leur fais savoir qu’il y avait des légumes supplémentaires dans la recette. Cela les aide à apprendre que les légumes ont bon goût et qu’il existe de nombreuses façons d’obtenir suffisamment de légumes chaque jour. Voici quelques-unes de mes recettes préférées pour dissimuler des légumes :

  • Trempette crémeuse au radis et à la ciboulette
  • Beignets de courgette
  • Smoothie vert concombre-citron vert
  • Fruit séché à la fraise (avec des betteraves)
  • Houmous à la fleur de chou-fleur
  • Rondelles de pizza à la fleur de chou-fleur

Trouver des moyens créatifs de dissimuler des légumes dans les repas préférés est un moyen facile d’ajouter plus de légumes dans l’alimentation et peut aider les enfants à s’habituer au goût et à la texture de certains légumes.

  Comment devenir une femme fatale ?

Les rendre amusants

Lorsque la nourriture est présentée d’une manière amusante, mes enfants sont toujours plus disposés à l’essayer (et l’aiment généralement !). Trouver de nouvelles façons de servir les aliments ou de les préparer pour les rendre plus attrayants sont quelques moyens de rendre les légumes plus engageants. Voici quelques-unes des façons dont je fais cela :

  • Chips de chou frisé
  • Morceaux de patate douce rôtis
  • Soupe au poulet et à la tortilla
  • Amuse-gueules aux crevettes et concombre
  • Frites de patates douces
  • Frites de panais
  • Cupcakes à la viande

Parfois, rendre la nourriture plus attrayante est aussi simple que de l’arranger joliment sur un plateau ou de mettre tout sur des brochettes (et une trempette pour accompagner est toujours la bienvenue !). Mes enfants adorent essayer n’importe quoi qui est disposé sur un plateau de fête, surtout quand c’est coloré et joli.

Légumes et fruits dissimulés

Ajouter subrepticement plus de légumes et de fruits dans l’alimentation n’est pas aussi difficile qu’il n’y paraît. La clé est de trouver quelques recettes et moyens de les présenter qui incitent les enfants à les essayer. Il est également utile que les adultes de la famille aient l’esprit ouvert et soient toujours prêts à essayer quelque chose de nouveau. Avant de s’en rendre compte, les légumes feront partie intégrante des repas et les enfants les mangeront (pour la plupart) sans se plaindre.

Quels sont vos meilleurs conseils pour ajouter subrepticement des légumes supplémentaires ?

J’espère que ces astuces et conseils vous seront utiles pour intégrer plus de légumes dans l’alimentation de vos enfants. Cela demande de la patience et de la créativité, mais c’est possible ! L’important est de rester positif, cohérent et de donner le bon exemple. En faisant participer les enfants et en présentant les légumes de manière engageante, ils finiront par les apprécier. Bonne chance dans votre quête d’une alimentation plus saine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *