La Journée internationale des droits des femmes

Le 8 mars, c’est la Journée internationale des droits des femmes 🎉 Mais savez-vous pourquoi cette date a été choisie et ce qu’elle représente réellement ? Contrairement aux idées reçues, il ne s’agit pas d’une « fête des femmes » ou d’une opération marketing, mais d’un événement militant avec une longue histoire.

Aux origines d’une journée de lutte féministe internationale

La Journée internationale des droits des femmes trouve ses racines dans les luttes ouvrières et féministes du début du 20ème siècle en Europe et aux États-Unis. Dès 1909, le Parti socialiste américain instaure une « Journée nationale de la femme », célébrée fin février.

En 1910, lors de la 2ème conférence internationale des femmes socialistes à Copenhague, la militante allemande Clara Zetkin propose la création d’une « Journée internationale des femmes » pour porter les revendications des droits des femmes, notamment le droit de vote. La première édition a lieu le 19 mars 1911 en Europe, rassemblant plus d’un million de personnes.

En Russie, c’est le 8 mars 1917 que des ouvrières manifestent pour « du pain et la paix », marquant le début de la Révolution russe. Cette date restera comme celle de la Journée internationale des femmes dans le bloc soviétique puis sera officiellement adoptée par l’ONU en 1977.

Un événement pour célébrer les luttes et faire avancer l’égalité

La Journée du 8 mars est l’occasion dans le monde entier de manifester, de faire le point sur la situation des droits des femmes et de revendiquer plus d’égalité 💪 C’est une journée d’actions, de sensibilisation et de mobilisation avant tout.

Chaque année, l’ONU donne une thématique à cette journée. Pour 2024, elle appelle à « Investir en faveur des femmes : accélérer le rythme » pour atteindre l’égalité des sexes. Un combat toujours d’actualité, alors que selon le Forum économique mondial, l’égalité ne sera pas atteinte avant…300 ans !

En France, le 8 mars prend un tour officiel en 1982 sous l’impulsion de la ministre Yvette Roudy. Mais des mouvements féministes aux syndicats, tous en font une journée de lutte, appelant notamment en 2023 à une « grève féministe ».

  Les signes révélateurs qu'une femme n'aime plus son mari

Au delà des clichés, une journée militante à ne pas dénaturer

Trop souvent, le sens de la Journée internationale des droits des femmes est dénaturé. Beaucoup parlent à tort de « journée de LA femme », voire de « fête des femmes ». Une vision réductrice qui ouvre la voie aux récupérations commerciales les plus sexistes…

Offres spéciales sur les produits ménagers, messages stéréotypés… Les opérations marketing fleurissent chaque 8 mars. Elles galvaudent le véritable enjeu de cette journée : la lutte pour les droits et contre les inégalités et les violences faites aux femmes.

De nombreuses féministes dénoncent donc ces dérives qui reflètent encore le chemin à parcourir pour faire évoluer les mentalités. Le 8 mars ne doit pas être une parenthèse enchantée mais un moment de prise de conscience et d’engagement.

Une mobilisation de tous les instants pour changer la société

Car la Journée internationale des droits des femmes n’est pas qu’une date symbolique. C’est un appel à poursuivre le combat féministe toute l’année et dans tous les domaines. Partout dans le monde, les femmes restent victimes de discriminations dans la sphère professionnelle, politique, sociale…

Les gouvernements sont appelés à agir pour faire progresser l’égalité. En France, des politiques publiques se mettent en place mais il reste beaucoup à faire, comme le montre le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes.

Surtout, l’égalité passe par la mobilisation de toute la société. Chacun et chacune à son niveau peut agir contre le sexisme ordinaire, les stéréotypes de genre, les comportements et violences sexistes. Un engagement quotidien pour changer les mentalités.

Voilà pourquoi la Journée internationale des droits des femmes est bien plus qu’un événement ponctuel ou une opération commerciale. C’est un rendez-vous militant historique et nécessaire pour faire avancer la cause de l’égalité 👍 Une piqûre de rappel pour mener ce combat sans relâche et construire une société plus juste. Le 8 mars et tous les autres jours de l’année !

  Pourquoi donc un homme cesse-t-il d'aimer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *